Page d'archive 2

il neige!

dscn0044.jpgdscn0040.jpgdscn0039.jpgdscn0035.jpgdscn0030.jpgdscn0027.jpgBeaucoup de joie chez nous cet aprés-midi, le rikiki n’avait jamais vu de neige!

 

quelques photos

photo490.jpgphoto519.jpgphoto514.jpgphoto515.jpgphoto497.jpgphoto386.jpgphoto411.jpgphoto487.jpgphoto380.jpgphoto383.jpgphoto377.jpgphoto378.jpgphoto379.jpgphoto1501.jpgphoto171.jpg

attendre d’avoir envie

Parce que l’envie m’avait quittée, parce que l’inspiration s’était également fait la malle, j’ai deserté cet espace que ,pourtant, j’aime tant…

Me revoici, en espérant garder l’envieemoticone

notre petite famille

e2268acc9e332a31a5f381f27dff53.png

 

 

 

devinez un peu…

…ce que tite M a pris en photo!

dscn0065.jpg

 

un bisou virtuel à celui/celle qui trouvera exactement ce dont il s’agit!

 

il est pas beau ce chat?!

Regardez comme notre minou adoré a bien grandi!

dscn0073.jpg

1923

Il y a 85 ans aujourd’hui,dans un petit village vigneron du Sud de la France, il y avait sur la place du village le rassemblement des jeunes hommes de ce même village appelés pour le service militaire.

L’un d’entre eux fêtait ce même jour ses 20 ans.

Dans une des maisons donnant sur la place, une femme était en couches depuis 3 jours et 3 nuits.

Nul ne l’ignorait dans le village, en ces temps ou ni la vie ni la mort n’étaient cachées.

Le groupe de jeunes gens attendant le bus pour les amener à la gare, vit arriver sur le coup de 9h00 du matin le médecin du canton.

Il rentra dans la maison d’ou s’échapait avec régularité des hurlements de plus en plus rauques.

Les jeunes gens se turent, par respect, les commères s’attroupèrent.

Le médecin était venu, cela signifiait que l’accouchement se passait mal.

Et de fait, dans la petite chambre ou l’accouchée se mourait d’épuisement et de douleur, le médecin était en train d’appliquer les forceps.

Vers 9h30, le grand-père du futur bébé apparut sur le balcon et interpella la foule des badeaux: « le bébé va arriver, le médecin dit qu’il est encore vivant! »

Silence sur la place, seulement coupé par un des jeunes appelés (celui qui fêtait le jour même ses 20 ans): « si c’est une fille, je l’épouserai! »

 

 

5 minutes plus tard le grand-père réapparait: « UNE FILLE!!!!! ENORME!!!! »

 

Eclats de rire et de soulagement sur la place.

La petite fille, tellement grosse que le médecin éxigea de la peser, fut transportée jusqu’à l’épicerie d’en face, ou elle fut pesée 3 fois sur la balance romaine, 3 fois car ni le médecin, ni l’épicière ne pouvaient croire qu’une jeune femme mesurant 1m49 ai pu mettre au monde un bébé de…5kgs300!!!

 

Ainsi débuta dans la vie ma grand-mère maternelle, en étant « promise » à un homme de 20 ans jour pour jour son ainé, et en étant pesée sur une balance romaine…

 

Elle n’épousa pas le jeune homme (décédé à la guerre de 39/45), mais un survivant de cette même guerre, avec qui elle eu 2 filles, un peu moins grosses à la naissance mais guère (je suis la 1° dans cette famille à ne pas avoir été un macrosome!).

 

Elle a vécu une vie remplie de bien trop de peines et de chagrins, mais elle l’a vécue droite dans ses convictions et ses valeurs.Elle a été longtemps le pilier de sa famille, portant son mari à bout de bras, la plus jeune de ses filles également.Elle a élevé ses 2 petits enfants (mon cousin et moi) avec un mélange de tendresse et d’autorité qui aujourd’hui force mon admiration.

Elle fête aujourd’hui ses 85 ans, presque étonnée d’être là, mais heureuse quand même de vivre pour voir ses arrières petits-enfants (au nombre de 3: le 2 miens et la fille de mon cousin)

 

Elle est encore capable de réciter par coeur les fables de la Fontaine apprises à l’école il y a…80 ans!

Elle aurait pu, si son époque et son milieu avait été différents, réussir n’importe quelles études supérieures, elle a du se contenter du certificat d’étude, mais toute sa vie a cherché (et réussi!) à apprendre et se cultiver.

Cette femme admirable,aujourd’hui diminuée par la maladie, garde intactes sa mémoire et sa lucidité, en faisant profiter chaque fois que possible ses arrières petits enfants, friands « des histoires de quand mamie était petite », elle me font sourire ces histoires, car je les ai entendues avant eux, et puis je connais les autres, celles qu’elle ne raconte pas à de si jeunes enfants, et qui sont si terribles que je suis consciente qu’il est formidable de sa part de réussir à les faire rire.

Ce soir nous irons la voir cette mamie, pour lui offrir un livre dont je sais qu’il lui plaira, je sais que, malgré les reproches qu’elle me fera (pour avoir trop dépensé pour elle), elle aura les larmes aux yeux de bonheur.Je sais que les dessins que mes enfants lui ont fait feront jaillir ces larmes, qu’elle me dira encore son étonnement et sa joie d’être là pour les voir si grands et si beaux.Je sais que la petite fille vive et remuante qu’elle était, n’aurait jamais imaginé atteindre un tel age, être arrière-grand-mère, vivre, encore, des temps troublés…

Depuis quelques semaines elle me transmet, tel un héritage envié, son carnet de recettes, que je suis si fière de recevoir, recettes que je réalise régulièrement en les adaptant, ce qui me permet de constater, si besoin était, que ma grand -mère est vraiement une force de la nature, pour avoir vécu aussi longtemps en mangeant aussi gras!

Ce soir, je profiterai de l’occasion pour la prendre en photo, elle qui n’aime pas ça, mais qui sera distraite par les enfants, et j’espère réussir à fixer le bonheur qu’elle ressentira, le plus beau des cadeaux que nous pouvons lui faire: être là.

 

 

journée sans achat

C’est Angéle qui m’a avertit.

 

Le 29 novembre c’est la journée sans achat.

 

Ce jour-là maman M resistera à toute forme d’achat, même fnac.com ne sera pas visité ce jour-là, c’est dire si maman M prend à coeur l’opération!!!

Allez, courage, faites de même!!!

fatiguée

maman M est fatiguée…

Le mois de novembre ne lui réussit pas…

 

Néanmoins elle promet de revenir rapidement avec quelques articles rigolos, parce que vu le temps obstinément pourri et les impots dont la famille M vient de s’acquitter, mieux vaut rigoler!!! emoticone

le drame des coucougnettes du chat

La famille M est donc pourvu d’un chaton depuis le mois d’aout.

Chaton (male) qui grandit à vue d’oeil.

Ce qui est un peu normal vu tout ce qu’il mange.

Bref, il aura 6 mois en décembre.

Vous ne devinerez jamais ce que maman M a prévu d’offrir à son chaton pour Noël…

La castration…

Ben oui…

Innocement, maman M en parle à papa M durant le repas familial.(oui, les M ont des conversations déplacées à table, ne le répetez à personne,merci)

 

 

Rikiki, attention aussitot aiguisée, demande ce que signifie « castration ».

 

Une réponse lui est immédiatement fournie.

Bien que légèrement édulcorée, la réponse bouleverse le Rikiki, pris d’une empathie toute masculine.

« mais…si on lui coupe les couccougnettes IL AURA MAL!!! »

 

 

« non non! pas du tout! il sera endormi! »

 

 

 

« mais…si on lui coupe les coucougnettes IL AURA PAS DE BEBES!!! »

 

 

« euhhhh…en gros c’est le but de la manoeuvre… »

 

« mais….il va être TRISTE s’il a pas de bébés!!! »

 

 

« noooon, les chats ne sont pas aussi sentimentaux! »

 

 

« mais…on pourrait quand même le laisser avoir une amoureuse et des bébés UNE FOIS »

 

« on le fait castrer aussi parce que les chats qui ne le sont pas sont souvent énervés,alors ils se battent avec les autres chats et peuvent être blessés ou attraper des maladies »

 

« mais….si MOI je me bagarre avec les copains, vous allez me faire couper les coucougnettes aussi? »

 

 

 » NON NON NON!!! »

larmes violentes, enfant buté, les parents M ont du s’incliner avant de traumatiser durablement leur bout’chou, qui passera, 20 ans plus tard, des heures sur le divan d’un psy, à évoquer la castration de son chat, et les terribles repercussions psychologiques qu’il a subi…

 

 

Bref, courant décembre le chat des M ne sera pas castré.

Non.

Il sera opéré de l’appendicite.

Qui, comme chacun ne sait pas , se trouve, chez le chat, juste sous les coucougnettes.

 

 

 

Ceci dit ce n’est pas gagné, le Rikiki vérifiant régulièrement, depuis cette interessante conversation en famille, la présence des coucougnettes du chat…

12345...14


hajar07 |
vole mon coeur vers la lumière |
Une famille pas comme les a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Monde de Dorian
| latribudelange
| Arbre Généalogique de la fa...